C’est une inflammation du sein. le sein peut être gonflé en partie. Il peut également s’agir d’une infection bactérienne.

Votre sein peut être rouge, tendu et chaud. Il peut aussi être sensible ou carrément douloureux.

La mastite se développe généralement sur un seul sein, mais dans certains ças les deux seins peuvent être touchés.

Vous pouvez avoir des nausées, vous sentir très fatiguée un peu comme lors d’une grippe, avec des frissons ou de la fièvre.

Qu’est ce qui peut déclencher une mastite ?

Il y a plusieurs déclencheurs qui peuvent conduire au développement d’une mastite.

la crevasse du sein peut être une voie d’entrée pour les bactéries. Un canal lactifère bouché peut aussi favoriser la croissance de bactéries dans les tissus endommagés du sein.

Un soutien gorge trop serré peut aussi endommager les tissus délicats du sein et favoriser la croissance de bactéries.

comment prévenir les mastites ?

Il y a quelques conseils que vous pouvez appliquer pour éviter les mastites :

  • Assurez vous que votre bébé prend bien le sein en bouche pour éviter les gerçures et les crevasses.
  • Si vos mamelons sont crevassés, lavez la zone blessée avec de l’eau et du savon plusieurs fois par jour. Utilisez un hydrogel ComfortGel entre les tétées.
  • allaitez votre bébé en variant les positions. Assurez vous d’utiliser au moins deux positions différentes dans la même journée.
  • Allaitez ou tirez votre lait très régulièrement, pour bien drainer vos seins. Vous devriez donner en moyenne 8 tétées par jour ou tirer votre lait 8 fois par 24h au moins durant les premières semaines.
  • Omettre un tirage ou une tétée peut générer un canal lactifère bouché, ce qui peut conduire à la mastite, surtout si le canal bouché n’est pas traité rapidement.
  • si vous sentez une petite zone tendue dans votre sein, c’est sans doute un petit canal bouché. Résorbez le rapidement. vous pouvez appliquer du chaud sur la zone indurée avant la tétée et masser doucement pendant la tétée. Sans amélioration au bout de 2 jours, contactez votre médecin, votre sage femme ou votre consultante en lactation.
  • Ne portez pas de soutien gorge trop petit ou qui compresse votre sein. Un soutien gorge qui comprime perturbe le bon drainage du sein.
  • Si vous êtes en période de sevrage, allez y doucement et progressivement. Augmentez doucement le temps entre les tétées ou les tirages pour laisser à vos seins le temps de réduire la production de lait. Cela peut prendre plusieurs jours à plusieurs semaines.
  • Si vos seins s’engorgent, pratiquez l’expression manuelle ou utiliser le tire lait pour réduire la tension.

On peut facilement prévenir la mastite.

Quel est le traitement pour une mastite ?

Si vous pensez avoir une mastite, contactez votre médecin. Il vous recommandera sans doute de prendre de l’ibuprofène pour diminuer la douleur et l’inflammation. Si vous avez des trainées rouges sur votre sein ou de la fièvre il y a des chances pour qu’il vous prescrive un traitement antibiotique.

Vous pouvez continuer à allaiter votre bébé ou à tirer votre lait, l’infection n’est pas dans votre lait.

lavez vos mains avant de donner la tétée ou avant de tirer votre lait.

Faites un petit massage tout doux ou exprimez un peu de lait à la main pour aider le lait à couler.

allaitez ou tirez votre lait au minimum 8 fois par 24 heures, en laissez pas les seins devenir tendus

appliquez de la chaleur après la tétée pour réduire l’inflammation

buvez beaucoup d’eau et reposez vous au maximum.