Devez vous tirer le colostrum avant la naissance de votre bébé ?

Vous vous posez peut être la question de savoir en quoi l’expression anténatale du colostrum vous concerne ?
Est ce utile ou nécessaire pour toutes les mamans ?
Est ce que cette pratique est recommandée par les professionnels de santé ?
Y a t il un risque à tirer le colostrum ? Est ce que mon bébé va en manquer après ?

Vous vous sentez concernée par ces questions ?

Rassurez vous c’est bien normal et vous n’êtes pas seule à vous poser des questions, j’ai rédigé cet article pour vous, vous y trouverez toutes les informations dont vous avez besoin.

Qu’est ce que c’est que l’expression du colostrum en anténatal ?

Il s’agit simplement du recueil de votre précieux colostrum durant les dernières semaines de la grossesse.

 

A partir de quel moment pouvez vous tirer votre colostrum ?

Sans doute vous dira-t-on d’attendre la 36ème semaine de grossesse pour commencer à recueillir votre colostrum. Par contre si vous attendez des jumeaux (ou plus) on vous recommandera de commencer un peu avant. Le risque d’accouchement prématuré est plus grand. Ce que l’on souhaite c’est que vous ayez au moins 2 semaines pour faire un peu de stock.

Quand et pourquoi pratiquer l’expression anténatale du colostrum

Quelles sont les situations dans lesquelles le recueil du colostrum est conseillé ?

Certains bébés ont du mal à téter au démarrage, d’autres bébés peuvent avoir du mal à stabiliser le taux de sucre dans leur sang. Dans ces situations, vous pourriez être contente d’avoir prévu du colostrum pour ne pas donner de lait artificiel à votre bébé.

Voici les situations où l’expression anténatale du colostrum est recommandée :

– vous avez développé un diabète gestationnel, ou vous êtes diabétique
– votre bébé va naitre ou nait avec une fente palatine ou une fente labiale
– il y a des complications cardiaques, ou un syndrome de Down
– la croissance de votre bébé n’est pas optimale, il y a un retard de croissance intra utérins
– vous prenez des béta bloquants pour gérer une hypertension.
– vous allez donner naissance à des jumeaux ou des triplés

Si certains membres de votre famille souffrent de diabète de type 1 ou de sensibilité aux protéines de lait de vache, vous allez tout particulièrement vouloir éviter les compléments de lait artificiel après la naissance.

Il y a d’autres situations pour lesquelles l’expression du colostrum à la fin de la grossesse est intéressante :

– Si vous souffrez d’hypoplasie des seins (un développement insuffisant de la glande mammaire)
– Dans le cas où vous avez subit une chirurgie des seins.

Est ce que je risque d’accoucher prématurément si j’exprime mon colostrum ?

Vous devriez discuter de cela avec votre gynécologue. Toutefois il a été démontré que l’expression du colostrum durant les dernières semaines de la grossesse n’augmente pas le risque de déclencher le travail de l’accouchement prématurément.

Quelle est la technique pour exprimer le colostrum ?

Comme le colostrum est produit en toute petite quantité et est très épais, la meilleure méthode consiste à tirer votre colostrum à la main.
Avec un tire lait vous perdriez les précieuses petites gouttes, car il s’agit vraiment de petites gouttes. Elles colleraient aux parois du set de tirage ou du flacon et seraient perdues.

En tirant à la main, ce que l’on appelle l’expression manuelle, et en utilisant une seringue à colostrum pour aspirer les petites gouttes vous pouvez constituer votre petit stock. Les seringues servent alors pour stocker directement le lait.

Le recueil du colostrum pendant la grossesse

Comment faire l’expression manuelle ?

Commencez toujours par vous laver les mains avec de l’eau et du savon.

Appliquez de la chaleur sur vos seins, par exemple une compresse chaude. Vous pouvez aussi tirer votre colostrum après une douche.

Installez vous confortablement. Plutôt assise, parfois le fait de s’incliner un peu en avant est plus pratique. Trouvez ce qui est le mieux pour vous.

Commencez par un petit massage des seins, tout doux, un peu comme si vous étaliez une crème nourrissante, des mouvements en rond, des effleurages mais cette fois pas vers le haut (on ne cherche pas à lifter 😉 mais plutôt vers l’aréole et le téton.

Placez ensuite votre pouce au dessus du sein, à la base de l’aréole (la tache foncée autour du téton) et les autres doigts en dessus du sein. Votre main fait un C autour du sein.

Votre pouce et vos doigts sont posés juste après l’aréole. Avec tous vos doigts, compressez votre sein contre votre poitrine, contre vos cotes. C’est à dire en arrière contre vous. Puis rapprochez votre pouce et vos autres doigts sans glisser sur la peau, votre mouvement va vers le milieu et vers l’avant.

Récupérez chaque petite goutte de colostrum directement dans la seringue.

Chaque fois qu’une petite goutte perle, aspirez là avec la seringue à colostrum.

Vous aurez besoin de quelques essais pour apprendre à exprimer votre lait à la main. N’hésitez pas à visionner une vidéo en ligne pour vous aider.

Il se peut très bien que rien ne se passe les premières fois. Persévérez, les petites gouttes finiront par perler au bout de votre mamelon. Parfois en bougeant un peu les doigts en avant ou en arrière ça marche mieux. Faites vous confiance et laissez vous un peu de temps.

Une fois que vous avez trouvé le truc, pensez à tourner avec vos doigts tout autour du mamelon on répétant toujours le même mouvement. Changez de main pour faire le cadrant du sein qui est inaccessible avec l’autre main. Ainsi vous aurez cherché tout le colostrum disponible dans les différentes parties de votre sein.

Exprimez chaque sein deux fois à chaque session. L’ocytocine qui va être sécrétée pour exprimer votre colostrum peut aussi stimuler votre utérus. Si vous ressentez des contractions ou des crampes dans votre ventre, arrêtez vous et parlez en à votre gynécologue.

A quoi ressemble le colostrum ?

Son apparence peut être variable, parfois votre colostrum sera plus épais et jaune orangé, d’autres fois il peut être plus liquide et plus clair. Sa couleur n’a aucune importance. Ce qui est sûr c’est qu’il est très très très riche et est vraiment important pour votre bébé.

Le colostrum peut être jaune orange ou blanc aqueux

Comment conserver le colostrum ?

Vous pouvez utiliser la même seringue 2 ou 3 fois pour collecter votre colostrum.
Bien entendu entre chaque recueil vous mettrez votre seringue dans le réfrigérateur.
A la fin de la journée, mettez votre seringue dans un sachet plastique équipé d’un zip, fermez et mettez le tout au congélateur. Indiquez bien, à la fois sur la seringue et sur le sachet, la date de la collecte.

Temps de conservation du colostrum congelé :

– jusqu’à 6 mois au congélateur

temps de conservation une fois décongelé :

– une fois décongelé le colostrum doit être utilisé dans les 24h

Comment décongeler le colostrum :

– vous pouvez décongeler votre colostrum en passant la seringue sous l’eau courante ou à température ambiante.

Comment transporter votre colostrum jusqu’à l’hôpital ?

– placez les seringues congelées dans un compartiment isotherme avec un accumulateur de froid pour les maintenir congelées jusqu’à destination.

Voici à quoi ressemblent les seringues remplies

Seringues à colostrum remplies

Dois je prévenir la maternité ?

Si vous prévoyez de faire des réserves de colostrum avant la naissance de bébé, inscrivez le dans votre projet de naissance. Certaines maternités disposent de congélateurs et pourront accueillir votre stock.
La seconde raison pour laquelle vous devriez prévenir la maternité, c’est tout simplement pour éviter que votre bébé ne reçoive de compléments de lait en poudre par manque d’information. La raison pour laquelle vous faites ces réserves est liée au potentiel risque d’un démarrage d’allaitement compliqué. Vous avez donc tout intérêt à en parler à l’équipe qui va vous accueillir vous et votre bébé.

Comment ça se passe après la naissance ?

Si votre bébé rencontre des difficultés pour téter ou pour stabiliser sa glycémie:

Continuez à exprimer votre colostrum à la main et donnez lui directement ce que vous arrivez à exprimer.

Vous avez appris le geste pendant les semaines qui viennent de s’écouler et vous êtes maintenant à l’aise et très habile. Croyez moi, c’est très précieux de savoir faire une expression manuelle.
Bien entendu vous allez utiliser votre stock également à la place de tous les compléments qui seraient nécessaires.

Bébé est alimenté avec le colostrum que sa mère a tiré pendant la fin de sa grossesse.

Si finalement bébé se porte bien:

Qu’il tète formidablement bien au sein, vous n’aurez peut être pas besoin de votre réserve de colostrum. Ce n’est pas un drame, bien au contraire, réjouissez vous que bébé tète bien.

Finalement que vous ayez besoin ou non de ce colostrum n’est pas le plus important.
Avoir fait ce petit stock vous a permis de vous sentir prête et confiante pour accueillir bébé, quelle que soit la situation.
Vous avez aussi appris à exprimer votre lait à la main et vous savez comment fonctionne vos seins, ce que la majorité des futures mamans ne savent pas.